AddThis Social Bookmark Button

 

Le 5 mai 2017, le navire de pêche "Izel Vor" faisait naufrage entre l'île de Groix et Lorient. Un large dispositif de secours fut engagé afin de porter assistance à l'équipage de 5 marins présents à bord. Si quatre d'entre eux purent être rapidement secourus, le cinquième (patron du navire) se trouvait coincé à l'intérieur du navire alors quasi intégralement sous l'eau... L'opération de sauvetage fut un succès et les services de secours réussirent à l'extraire sain et sauf. Le succès de cette opération nécessita néanmoins de remorquer le navire jusqu'à un lieu abrité: l'anse du Courégant.Pouvant laisser craindre un impact sur l'environnement, ce naufrage motiva l'envoi sur zone d'une équipe du CEPPOL.

Engagé en tant qu'expert "Antipollution" et conseiller technique de la DML qui représentait le préfet maritime à cette occasion, une équipe du CEPPOL se projeta sur site en ce long weekend. Cette opération fut notamment l'occasion d'employer pour la première fois, lors d'une opération réelle, l'un des drones du CEPPOL. Cet outil put ainsi prouver toute sa pertinence tant dans l'évaluation de la situation environnementale (présence ou non de pollution...) que dans la conduite des opérations (évaluation de l'état des parties visibles du navire, tenue du barrage...).

La présence de l'équipe du CEPPOL au côté des autorités locales et départementales, mais également des pompiers du SDIS et de la société de travaux maritimes retenue pour renflouer l'Izel Vor permi d'assurer un haut degré de protection de l'environnement tout au long des opérations de retrait.