AddThis Social Bookmark Button

    

Chaque année, les autorités maritimes françaises organisent chacune au moins un exercice d'assistance aux navires en difficulté et de lutte contre les pollutions maritimes. Les 16 et 17 mai , le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord organisait l'exercice "ANED-POLMAR" 2017.

Exercice ambitieux, "ANED-POLMAR" prévoyait, outre une pollution maritime par hydrocarbures, faisant suite à une collision entre un pétrolier et un porte conteneur, une séquence d'assistance aux personnes (évacuation d'un nombre non négligeable de membres d'équipage du porte conteneur) mais également d'organiser les opérations d'assistance aux deux navires impliqués jusqu'à leur accueil à quai. Enfin, des séquences "feu de navire" et "menace chimique" étaient également à l'ordre du jour. Un scénario ambitieux et rythmé qui permit aux équipes de la préfécture maritime Manche-mer du Nord, du Centre des opérations maritimes de Cherbourg, du CROSS Gris-Nez mais également aux services départementaux et zonaux ainsi qu'au SDIS 62 et au Bataillon de Marins Pompiers de Marseille de s’entraîner ensemble.

Le CEPPOL, en tant qu'unité spécialisée dans la lutte contre les pollutions maritimes et l'assistance aux navires en difficulté, était déployé pour l'occasion auprès des structures de gestion de crise et d'intervention (EGC et EGI du préfet maritime) en conseil et expertise, mais également en mer, où le directeur assurait les fonction de coordinateur des opérations de lutte en mer (OSC).

Grande première en Europe durant un tel exercice, le B727 de l'OSRL (Oil spill response limited -organisme de lutte contre les pollutions par hydrocarbures avec qui la marine nationale dispose d'un contrat) a été déployé pour simuler de largage de dispersant par aéronef le 16 mai. Le lendemain, l'OSC a coordonné les opérations de lutte de 12 navires et l'action 6 aéronefs (tant publics que privés, français, ou étrangers). 

L'exercice "ANED-POLMAR" 2017 inaugure donc ainsi la saison des exercices de grande ampleur.