AddThis Social Bookmark Button

A la demande de l’organisation maritime internationale (OMI), un officier du CEPPOL s’est rendu en Côte d’Ivoire du 6 au 9 Juin pour observer et évaluer l’exercice POLLUMAR 2017. Cet exercice était l’occasion pour le Centre Ivoirien Antipollution de tester pour la première fois son plan d’urgence national en cas de pollution maritime par hydrocarbures.

Sur la base d’un scénario réaliste (collision entre un tanker et un chalutier au large d’Abidjan) cet exercice fut l’occasion de mobiliser tous les acteurs nationaux de la gestion de crise POLMAR. Placé au sein de l’état-major de crise, puis déployé sur le terrain, l’officier du CEPPOL a pu apprécier l’état de préparation des services ivoiriens, en pointant certains axes d’amélioration comme par exemple dans l’utilisation d’outils d’urgence opérationnelle.