CONFINEMENT

Le confinement est une technique entrant dans le champ des opérations de lutte antipollution en haute mer comme en zone portuaire ou côtière. Il s’effectue à l’aide de barrages flottants et a pour objectifs de :

  • Limiter l’étalement des nappes de polluant,
  • Epaissir la nappe et maîtriser sa dérive,
  • Concentrer le polluant pour optimiser sa récupération par pompage ou à l’aide d’absorbants,
  • Protéger une zone.

 

Le confinement permet donc d’optimiser les opérations de récupération de polluant en mer, généralement par pompage à l’aide d’écrémeurs.

Le confinement d’un polluant à la surface de l’eau est réalisé à l’aide de barrages flottants. Ceux-ci sont de plusieurs types :

  • Barrages gonflables, plutôt destinés à la haute mer

Ce type de barrage constitué d’un flotteur gonflable et d’une « jupe » en partie basse est principalement destiné à être utilisé en haute mer pour le confinement dynamique d’une nappe.

Ces barrages sont stockés a terre sur des tourets enrouleurs.
  • Barrages à réserve de flottabilité, destiné aux zones abritées et portuaires

Ces barrages, composés de blocs de mousse enfermés dans des poches étanches, sont généralement utilisés pour contenir une nappe de polluant dans une zone côtière ou portuaire, ou pour protéger une zone sensible du littoral de toute arrivée de polluant depuis la mer.

Ces équipements sont stockés à terre dans des conteneurs.

 

  • Barrages permanents,

Ces barrages sont utilisés pour la protection permanente d’une zone sensible. Ils peuvent rester en place plusieurs mois.

 

  • Barrages anti feu et pour produits chimiques,
Barrages entièrement réalisés en acier inoxydable, ils permettent de confiner des hydrocarbures et ou des produits chimiques. Ils résistent au feu jusqu'à la température de 1250°C sans perdre leurs caractéristiques mécaniques et leur étanchéité.