AddThis Social Bookmark Button

MISSIONS DU CEPPOL

La marine nationale, responsable de la prévention et de la lutte contre les pollutions, dispose du CEPPOL pour l’assister dans cette mission.

Basé à Brest par nécessité pratique – recettes des matériels en mer, entraînement régulier avec les
BSAD, tests de nouvelles méthodes de lutte – le centre d’expertises a un rôle central et national pour la lutte en mer contre tous les types de pollutions (hydrocarbures, chimiques, conteneurs ; sont exclues les pollutions d’origine radioactive ou générées par l’introduction d’une énergie dans le milieu marin).

Le CEPPOL est ainsi chargé de préparer la marine nationale à ces responsabilités environnementales et d’apporter soutien et expertise aux autorités maritimes et responsables opérationnels dans les opérations de lutte.

Les missions de préparation à la lutte.


Dans ce cadre amont, les missions du CEPPOL concernent l’équipement et la préparation des unités de la marine aux opérations de lutte en mer contre les pollutions.

EQUIPEMENT

La préparation à la lutte implique de disposer de matériels adaptés, en quantité suffisante et pré-positionnés dans les ports. Le CEPPOL participe ainsi à la définition et à la conception des matériels de lutte adaptés aux bâtiments et aéronefs que la marine doit acquérir.

Le CEPPOL établit le schéma directeur des moyens ; celui-ci fixe les moyens minimaux nécessaires à la lutte et leur répartition sur les façades et dans les ports (stockage, entretien et mise en œuvre à charge des bases navales).

Chaque année, le CEPPOL établit la politique d’achat de produits et matériels de lutte, ainsi que les équipements nécessaires aux équipes d’évaluation et d’intervention (EEI).

Les services techniques du CEPPOL traitent directement avec les fournisseurs de matériels de lutte. Ils veillent à l’adaptabilité des matériels aux bâtiments et aéronefs de la marine nationale, assurent la recette de ces matériels tant en usine qu’en mer avant de pré positionner les matériels dans les services antipollution des bases navales en métropole et outre-mer. La cellule technique du CEPPOL établit les conditions d’utilisation du matériel en mer, fixe les politiques de maintenance et d’entretien, et produit des méthodes et guides techniques.

Dans le but d’améliorer les techniques de lutte, voire de proposer de nouvelles stratégies, le CEPPOL assure une veille technologique permanente (salons et rencontres professionnels, revues spécialisées et veille internet, établissement et entretien d’un réseau d’experts dans le domaine).

En outre, le CEPPOL tient à jour l’inventaire des moyens et matériels de lutte de la marine nationale ainsi que des sites de stockage ; les personnels formés sont également recensés (ils peuvent ainsi être rappelés en renfort en cas de crise).

Pour toutes les affaires relevant du domaine, le CEPPOL est désigné correspondant des organismes étatiques ou privés pour le compte de la marine nationale (notamment le
CEDRE ).

FORMATION

Dans le cadre de la préparation à la lutte, le CEPPOL est également responsable de l’instruction et de l’entraînement des personnels chargés de la mise en œuvre des matériels et produits de lutte. Cela passe par des stages et des formations organisés par le CEPPOL (définition du contenu et du calendrier des cycles annuels de formation), des entraînements à la mer avec mécanisation des matériels (définition des normes d’entraînement des opérateurs), et la participation des personnels du CEPPOL aux exercices POLMAR des façades et outre-mer. Le personnel des services antipollution des bases navales est également formé à l’entretien et à la maintenance des matériels de lutte.

L’objectif, outre l’apprentissage, est le maintien du savoir-faire et le développement des compétences au sein de la marine.

ETUDES EXPERIMENTATIONS

Par ailleurs, le CEPPOL est chargé d’organiser, de diriger ou de suivre les études et expérimentations touchant au domaine de la lutte antipollution. Il participe aux programmes de recherche et développement sur la prévention et la lutte contre les pollutions.

Le CEPPOL assure également une veille
juridique du domaine.


Les opérations de lutte

Dans le cadre de la lutte, le CEPPOL intervient comme expert auprès des autorités maritimes en charge de la conduite des opérations (préfet maritime ou délégué du gouvernement outre-mer). Les officiers et le personnel du CEPPOL se mettent à la disposition de l’autorité ; ils ont vocation à l’assister en apportant leur expertise au sein des cellules de crise, et à embarquer sur les bâtiments de lutte sur zone en tant que coordinateur des opérations (OSC : on scene commander) ou adjoint à celui-ci pour l’emploi des moyens, matériels et produits de lutte contre les pollutions.

Suite aux évènements de mer ayant provoqué une pollution, le CEPPOL analyse les circonstances du sinistre et les modes d’intervention, tirant ainsi de chaque opération un retour d’expérience essentiel pour faire évoluer les techniques de lutte. Le même souci d’un retour d’expérience complet est appliqué aux exercices.